5 ASTUCES POUR BIEN GÉRER L’ECZÉMA EN COLLECTIVITÉ

Voici 5 astuces pour bien gérer l’eczéma en collectivité.
Nos enfants grandissent et il est temps pour eux de sortir du cocoon familial pour découvrir le monde, les copains & copines, l’univers de la collectivité.
Alors il est important de bien préparer nos petits , qui souffrent des grattouilles, au monde de la collectivité et des regards des copains & copines.

1 / Bien expliquer à l’enfant qu’est-ce que c’est l’eczéma et les allergies.

Au plus tard à la rentrée en collectivité, nous enfants découvrent qu’ils sont un peu différents des autres.

Ca commence avec les repas à la cantine…
Un plat spécial, cuisiné par maman, pour chaque repas à midi, donc pas de vache qui rit, ou des fraises pour ma puce, plutôt des galettes de riz avec une fin couche de chocolat ou une compote à la pomme bio à la place. « Pourquoi maman je ne peux pas manger comme les autres ? »…

A chaque anniversaire fêté à la crèche, il faut amener les fameuses galettes de riz au chocolat et des bonbons Haribo, car le gâteau industriel fait avec les œufs et le poudre de lait n’est malheureusement pas possible, encore une fois…
Lors des siestes en crèche on mets la petite veste cocooning anti-gratouille Maluna pour protéger la peau durant le sommeil et au réveil. (ma petite souris Pauline avait souvent très envie de gratter à ces moment-là.)

2/ la confiance en soi et  bien connaitre sa peau est très important

Après une étude fait aux Etats Unis par l’association American des dermatologues 25% des enfants touchés par des maladies de peau, souffrent de mobbing dans les écoles.

Crèche public ou privé, école public ou montessori, n’importe quelle structure collective,

notre enfant va être confronté aux remarques et regards des petits copains & copine.
« Pourquoi tu est tout rouge ? « ,Elle est pas jolie ta peau ! »

Les enfants entre eux sont souvent très directs, alors il faut bien préparer notre petit à ces remarques.
TU EST TRÈS BIEN COMME TU EST!
Nous ne pouvons pas protéger notre enfant 24h/24, 7/7 jours de tous les dangers et attaques verbales,

car nous ne sommes pas toujours à côté de lui.
Mais nous pouvons renforcer sa confiance en lui.
Etre empathique avec nos petits, c’est bien, mais il ne faut surtout pas les victimisés.
Pour affronter le « terreur de la classe », il faut mieux booster la confiance de notre petit.
Il ou elle n’est pas bizarre ou pas bien, il ou elle a juste une peau plus sensible et peut-être des allergies, c’est la seule différence.
Ce que je me dit aussi autant que maman, quand la morale est à zéro, mon enfant n’a pas une « mauvaise peau » mais simplement une peau particulièrement sensible et réactive. C’est tout ! 🙂

3. Un cartable plein des explications

Au début, j’ai évité les explications concernant l’eczéma de ma fille.

J’en avais marre des regards des autres et de toutes ces questions, mais j’avais tore.

Il faut expliquer surtout aux assistantes maternelle et institutrices qu’est ce que c’est l’eczéma

et comment hydrater la peau et éviter des problèmes.

Nous ne pouvons pas exiger d’eux, qu’ils connaissent la maladie.
Alors avant le jour J c’est important de faire une petite introduction, la fondation de la dermatite atopique a sorti une petite brochure à remettre aux professionnelles de la petite enfance, qui explique les bases à savoir sur le traitement d’eczéma.

4/ un sac de rechange plein des vêtements pratiques et adaptés aux peaux sensibles

Comme les enfants atopiques ont du mal a régulariser leur température corporelle, il est important d’avoir assez des rechanges pour toute les situations climatiques.
-Deux paires des chaussettes
-Deux T-shirts manches longues en coton
-Deux leggings en coton

Veste cocooning anti-grattouille Maluna si l’envie de gratter devient trop fort.

Ou pour les plus grands enfants, les gants en coton.

5/ UNE TROUSSE 1ER AIDE POUR SOIGNER LA PEAU

Déjà Maria Montessori nous a appris, « montre moi comment je peux le faire tout de seule ».
C’est valable aussi pour s’occuper de sa peau et son corps ( pour les plus grands 😉 )
Nous enfants ne peuvent évidement pas faire tous tout de seule, mais ils peuvent participer.
Voici quelques idées que vous pourriez mettre dans la trousse :

Un petit pot de crème d’hydrations de base
Un petit tube de crème cicatrisante (zinc, graisse, etc…)
Des pansements et des bandes de pansements & tape
Des utiles pour éviter de gratter (rouleau de massage, doudou anti-grattouille ( bientôt disponible chez Maluna), galets, etc…..
• Mouchoir
• Crème pour les lèvres
• Huile ou crème lavante pour les mains
• Crème solaire
• désinfectant
• la petite brochure de la fondation dermatite atopique pour rappeler les astuces & infos concernant l’eczéma aux professionnelles de la petite enfance.

Si vous avez aimé mon article ou j’ai oublié quelque chose…alors ne hésitez pas de commenter ou de partager ou de liker ! 😊
Bien à vous,
Rosemarie Julie Blum
Fondatrice Maluna

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.